r google-plus facebook twitter linkedin2 nujij M Monitor Nieuwsbrief pdclogo man met tas twitter boek

Speech by President von der Leyen in the Plenary of the European Parliament at the debate on the 10th anniversary of the Lisbon Treaty and the Charter of Fundamental Rights

Met dank overgenomen van Europese Commissie (EC), gepubliceerd op dinsdag 17 december 2019.

Thank you very much Mister President,

Honourable Members,

When we look at the beginning of this century, something was missing in the European project. The Iron Curtain had already fallen. The European Communities were already a well-established reality. And yet, they lacked something. In the words of my predecessor Jacques Delors: Europe needed a soul. Il a dit: C'était le moment de donner une âme à l'Europe.

And this is what Lisbon was all about. If you ask the lawyers, they will explain that the Lisbon Treaty has given Europe ‘a single legal personality'. Yes, of course, this was so. But it is more. The Lisbon Treaty has given Europe a soul. Or rather, it has rediscovered Europe's true soul. The soul that made us fight against tyranny, and defeat it. The soul that brought down the Iron Curtain, and re-united our continent.

The Lisbon Treaty went to the core of our European identity. Democracy. The rule of law. Rights and liberties for all. Lisbon gave centre stage to the citizens of Europe. It has brought more power to the European Parliament - the house of European democracy. It has called national parliaments to the forefront. And it has given to the European citizens the right to call on the Commission to propose legislation. It was a breath of fresh air that went through the European democracy.

The European project was built around the economy. But Europe was always meant to be more than coal and steel. More than a single market. It was always meant to be a Union. And with Lisbon, Europe rediscovered this vocation.

Chers députés,

Dans ces dix dernières années, des vents redoutables ont soufflé sur notre Union. Mais notre Union est comme un roseau qui plie mais qui ne rompt pas. Les nouveaux défis ne la paralysent pas mais l'aident à avancer. Parce qu'elle puise sa force dans les principes et les valeurs de ses Traités et du peuple européen.

Notre Union n'est pas un fait accompli. Elle est une construction perpétuelle. Elle est un choix à renouveler chaque jour. Et cela, c'est la beauté et sa singularité. Je suis convaincue que nous n'avons pas encore utilisé toutes les possibilités du Traité de Lisbonne.

Depuis 2016, en tant que ministre allemande de la Défense, j'ai contribué à découvrir la coopération structurée permanente en matière de défense, c'est typiquement l'Europe d'appeler cela comme cela, brièvement, l'Union de la défense. Elle a été déjà dans le Traité, mais son potentiel n'avait pas encore été découvert. Le Traité a encore beaucoup d'autre à nous offrir et pour que l'Europe soit encore plus efficace, plus forte et plus souveraine, il nous revient maintenant de mettre en œuvre tout le potentiel de Lisbonne et nous avons entendu beaucoup de propositions ici dans cette salle aujourd'hui .

Et alors que nous célébrons ces dernières dix années, nos regards se tournent maintenant vers les prochaines dix années. Elles seront ce que nous voudrons en faire. Elles seront ce que les citoyens européens voudront en faire. Au temps de Lisbonne, on se demandait encore si l'Europe pouvait avoir un hymne ou un drapeau. Au cours de ces dix dernières années, des millions de citoyens européens sont descendus dans la rue brandissant le drapeau bleu avec les douze étoiles - notre drapeau européen. Et des millions d'Européens se sont enthousiasmés en découvrant les notes de l'Hymne à la joie - le merveilleux hymne de notre Union.

L'Europe se sont ses citoyennes. C'est pourquoi la Conférence sur l'avenir de l'Europe doit aussi être, et avant tout, leur conférence. Nous devons entendre ce qu'ils nous ont à dire. Nous devons répondre à leurs préoccupations et à leurs espoirs. Cela c'est le plus bel hommage que nous pouvons rendre au Traité de Lisbonne.

Un Traité qui a donné une âme à l'Europe. Un Traité qui a créé une Europe citoyenne. Un Traité qui a remis les citoyens européens au cœur du projet européen. L'Europe c'est leur choix, c'est leur avenir. Et l'Europe c'est notre choix, que nous devons renouveler chaque jour, dans l'action.

Vive l'Europe.


Terug naar boven